Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 08:49

Voilà ce que j'écrivais en janvier 2012 :
"Je veux voir la gauche gagner, mais pas avec FH, je suis malheureusement persuadé que s'il est élu, il décrédibilisera la gauche. Il n'a pas la volonté, le courage et le désir pour changer profondément la société (je parle d'un changement profond et non ce que proposent les socialistes-démocrates-libérau
 x, comme en Espagne, Portugal et Grèce). Comme avec Sarko (avec sa politique pro-privilégié), avec FH (par sa frilosité politique) nous allons tout droit au chaos social, au chaos sociétal, au chaos économique, au chaos écologique. Nous nous dirigeons vers les révoltes, révolutions et la montée de la haine."
Mouais...

---


"L'éducation ne sert pas seulement à favoriser les capacités intellectuelles des enfants. Une éducation réussie consiste également à leur apprendre à développer l'intelligence du cœur et des qualités humaines telles que la compassion, la gentillesse, la bienveillance et le sens des responsabilité."
Dalai Lama

---

J'ai rajouté les - Ouffff - "... Deux amants ont en effet échappé de justesse à la lapidation après la découverte de leur liaison." - Oufffff - "Un conseil d'anciens s'est opposé à l'exécution de la sentence réclamée sur-le-champ par la foule, - Ouffff - mais a ordonné que le couple illégitime soit fusillé en public le lendemain."
HORREUR ! En Afghanistan de nos jours...

---

"Pour donner envie aux enfants de développer amour et compassion, les adultes doivent leur montrer pourquoi et comment les comportements négatifs génèrent de la souffrance alors que les émotions positives favorisent le bonheur. Cette connaissance, pragmatique, conditionnera ensuite leur aptitude à agir avec générosité envers les autres, et à se faire confiance."
Dalai Lama

---

"L'économiste socialiste Pierre Larrouturou lance son parti, il peut compter, à ses côtés, sur une kyrielle de parrains médiatiques,dont Edgar Morin, Christiane Hessel-Chabry, la veuve de Stéphane Hessel, la sociologue Dominique Meda, l'économiste Olivier Berruyer, la journaliste Marie-Monique Robin, ou encore la présidente d'honneur d'Attac, Susan George...."
Je suis très curieux..

---

A la suite du rapport PISA sur l'état scolaire et où la France recule, certains de la droite (pas tous heureusement) attaquent le gouvernement actuel... Problème pour eux l'enquête a été faite en mai 2012 ! Bref ce sont les 10 années de gouvernance de droite précédent cette date qui ont détérioré l'état scolaire de notre pays...
Et le pire 70% des français vont dire que c'est de la faute à Hollande, comme pour l'Ecotaxe et bien d'autre choses issues de cette droite lamentable...

---

Au revoir Monsieur Mandela... Vous étiez, pour moi, un exemple d'être bon, vous rejoignez ceux qui m'aident à croire encore en l'humanité dont Gandhi, Martin Luther King, l’abbé Pierre et tant d'autres humanistes. Je sais aussi qu'il y en aura toujours qui se battront pour sauver ce qui reste encore d'humain en nous. Merci à vous, merci à eux.

  

---

« J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »
Nelson Mandela

---

Bizarre... Cette nuit j'ai rêvé de randonnées aux pieds de glaciers andins et ce matin au réveil la douleur musculaire de ma cuisse droite s'est réveillée... Bizarre... Vis-je réellement plusieurs vies ? Bizarre...

 

A suivre...



Repost 0
Published by Sagamartial - dans Société
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 07:54

C'est fait ! vous trouverez mes remarques et appréciations en italique et de cette couleur...

 

« Sur les pas des Huguenots » consiste en la création d'un sentier international de grande randonnée suivant le tracé historique de l'exil des Huguenots dauphinois vers l'Allemagne et la Suisse après la révocation de l'Edit de Nantes (1685-1690), On peut retrouver le détail de ce sentier ici : "Sur les pas des huguenots". Mon projet 2014 de Dieulefit à Grenoble en 12 étapes (environ 200km) emprunte ce chemin pour les 9 premières, n'étant pas pèlerin huguenot j'ai privilégié pour mes étapes 10 et 11 les paysages surprenant des lacs de Monteynard-Avignonet et de Notre-Dame-de-Commiers.

 

Le sentier par endroit est très peu fréquenté, il disparaît peu à peu sous une végétation dense... En revanche il est bien Huguenots-3228c.jpgbalisé.

 

Pour cette période j'ai été très surpris de ne rencontrer des randonneurs que sur une seule étape, celle dans le diois.


Mes 3 dernières étapes (en dehors du sentier des huguenots) ont comme seuls intérêts la vue sur les lacs, le passage d'une passerelle, les barrages, notamment le premier particulièrement impressionnant en fond de gorge. En revanche beaucoup de routes et pour le passage sur le dernier barrage ce fut difficle car pas de chemin public, entrée dans propriété privée (élévage), piste d'accès bloquée car effondrement d'une corniche, affichage EDF pour dissuader d'insister, la corniche effectivement qui s'effrite (le sentier est encore praticable mais pour combien de temps ?), mais ne voulant pas faire demi-tour j'ai inisté et suis passé).

 

La dernière étape (15km) sans intérêt touristique car le but était de rejoindre Grenoble pour le retour du lendemain par train a été faite... en bus pour éviter de marcher près de 4 heures sous une pluie parfois dense !

 

Devant le manque d'hébergement, le sac à dos s'alourdira d'une tente, d'un matelas , d'un duvet et d'un réchaud à gaz pour les campings et les bivouacs...

 

Mercredi 18 juin :

Paris Lyon départ vers 7h40 – Montélimar arrivée vers 11h10 (sauf dimanche)

Autocar de Montélimar à Dieulefit, départ 12h15, arrivée 13h00

 

A la suite de la grève SNCF, j'ai pris le 1er TGV qui m'approchait de Montélimar, après 2 changements d'autocar j'y suis arrivé, j'ai démarré dès mon arrivée à Dieulefit.

 

Etape 1 : mercredi après-midi, Dieulefit – Bourdeaux 14 km, 5h00, +700m, -690m

Infos : Tous commerces à Bourdeaux permettant achat pour dîner du soir

Hébergement à Bourdeaux : camping 10 à 14€

 huguenot-1.JPG

 

Ce fut fait sous la pluie et orages pour près de 3h00, mais bon je ne retoruverai une vraie pluie que le dernier jour... Surprise à Bourdeaux ce soir-là les deux restos de Bourdeaux étaient fermés !!!

Huguenots-3146.JPG

Huguenots-3142.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Huguenots-3150.JPG

Huguenots-3155.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etape 2 : jeudi 19 juin, Bourdeaux – La Chaudière 14 km, 5h30, +935, - 455

Infos : Tous commerces à Bourdeaux prévoir 3 pique-niques du jour, du lendemain et surlendemain

Hébergement : bivouac (repas lyophilisé)

En attente réponse sur un nouveau gîte au centre du hameau. Restaurant « Le garde-manger »

huguenot-2.JPG
Pour trouver un bon endroit de bivouac j'ai continué et passé le col du Perrier, environ 15 minutes plus tard j'ai posé ma tente près d'une maison a priori abandonnée, il y avait un tuyau avec de l'eau, utilisée pour le repas et pour me laver (avec savon bio !)

 

  Huguenots 3158    Huguenots 3161

 

  Huguenots 3167   Huguenots 3169

 

  Huguenots-3175.JPG   Huguenots-3184.JPG


 

Etape 3 : vendredi 20 juin, La Chaudière – Rimon et Savel 16,2 km, 6h30, +1115, -1028

Infos : pique-nique acheté veille à Bourdeaux

Hébergement  http://gite-drome-la-grange.com/acces.html 1/2 pension 45€

huguenot-3.JPG

Parcours sympa. Le gîte ressemble plus à des chambres d'hôtes, pas de dortoir seulement 6 chambres dont certaines avec un seul grand lit. La personne est accueillante. Ce soir là j'étais le seul client ! Pas d'ambiance de gîte d'étape...

 

    Huguenots-3187.JPG   Huguenots-3189b.jpg

 

 

   Huguenots-3190.JPG   Huguenots-3194_1.jpg

 

   Huguenots-3198.JPG   Huguenots-3197.JPG

 

   Huguenots-3206.JPG    Huguenots-3208_1.jpg

 


 

Etape 4 : samedi 21 juin, Rimon et Savel – Die 18 km, 5h45, +640, -1214

Infos : pique-nique acheté avant-veille à Bourdeaux

Hébergement : http://www.diois-tourisme.com/detail-gite-d-etape-et-de-sejour/items/gite-detape-la-meyrosse_fr.html = gestion libre 15,50€ la nuit (resto ou bouffe au gîte)

Camping : campeur +emplacement = 7 € (snack au camping)

huguenot-4.JPG

Dans le bois de Justin, 1h00 avant d'arriver à Die le sentier a été détourné (comme le GR95a mais c'est moins clair) car il serait devenu dangereux, la raison du détournement est donnée après 15 minutes de marche suivant la bifurcation... Avec mon sac de 17 km, le détour me faisait marcher 45 minutes de plus, j'ai donc décidé de tenter le passage ; franchement j'ai connu plus difficle ailleurs !
Bon camping qui vaut un 3*, l'accueil un peu limite pour le randonneur...
Et quelle chance je suis tombé sur la fête de la "transhumance" !!!

 

     Huguenots-3209.JPG    Huguenots-3219.JPG

 

     Huguenots-3224B.jpg     Huguenots-3226.JPG

 

     Huguenots-3231b.jpg     Huguenots-3248.JPG

 

     Huguenots-3249.JPG     Huguenots-3252-copie-1.JPG

 

     Huguenots-3257.JPG     Huguenots-3265-copie-5.JPG

 

     sHuguenots-3268b.jpg     Huguenots-3261.JPG


 

Etape 5 : dimanche 22 juin, Die – Abbaye de Valcroissant 8,8 km, 3h40, +667, -407

Infos : Tous commerces à Die prévoir  2 pique-niques du jour et du lendemain

Hébergement : http://www.abbayedevalcroissant.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=9&Itemid=12 = 1/2 pension 33.50 €, pique nique 9.00 €

huguenot-5.JPG

L'abbaye de Valcroissant est un gîte atypique, il ne faut pas hésiter à y faire étape même si l'accueil est bizarre... Il faut vraiment poser toutes les questions (où est le dortoir, où est la salle à manger, les heures ?) sinon on ne vous dit rien... le dîner et petit-déjeuner sont corrects mais ne ressemble pas aux gîtes d'étape habituels...).

 

      IMG_3278.JPG     IMG_3284.JPG

 

      Huguenots-3286.JPG     Huguenots-3287.JPG

 

      Huguenots-3288.JPG     Huguenots-3294.JPG

 

      Huguenots-3296b.jpg     Huguenots-3295b.jpg

 

      Huguenots-3289-copie-1.JPG     Huguenots-3293.JPG

 

Etape 6 : lundi 23 juin, Valcroissant – Châtillon-en-Diois 12,9 km, 5h10, +880, -980

Infos : pique-nique acheté veille à Die

Hébergement : http://www.gitesdechatillon.fr/pages/3.php = 1/2 pension 37 €, (pique nique 8,50 €)

Camping : campeur +emplacement = 11 €  (snack au camping)

huguenot-6.JPG
Après 6 jours j'ai rencontré enfin d'autres randonneurs ! Bon gîte.

 

      Huguenots-3300.JPG     Huguenots-3302-copie-1.JPG

 

      Huguenots-3303.JPG     Huguenots-3304.JPG

 

      Huguenots-3305.JPG     LHuguenots-3306.JPG

 

                  Huguenots-3307-copie-1.JPG                           EHuguenots-3308.JPG

 

 Etape 7 : mardi 24 juin, Châtillon-en-Diois – Benevise 10,2 km, 5h10, +1170, -714

Infos : Boulangerie et superette à Chatillon prévoir 2 pique-niques du jour et du lendemain

Hébergement : http://treschenu-creyers.com/obsolete/gitben.htm

Oups ! le gîte est fermé et en vente ! (prévoir bivouac ou hôtel aux Nonnières ou ???)

huguenot-7.JPG

Pour installer mon bivouac j'ai continué bien au-delà des Nonnières. Ne pas hésiter le petit détour pour voir la cascade ! Elle se situe sur une proppriété privée mais l'accès y est autorisé. J'ai posé la tente au lieu-dit "Le Passeau". Une rivière permet de récupérer de l'eau pour le repas et de faire quelques ablutions.

 

      Huguenots-3312.JPG     Huguenots-3319.JPG

 

                 Huguenots-3324.JPG                           Huguenots-3326-copie-1.JPG

 

      Huguenots-3325.JPG     Huguenots-3328.JPG

 

                 Huguenots-3333.JPG                              Huguenots-3339.JPG

 

      Huguenots-3340.JPG               Huguenots-3341.JPG

 

 Etape 8 : mercredi 25 juin, Benevise – Le Percy 19 km, 7h20, +1213, -1388

Infos : pique-nique acheté veille à Chatillon en Diois

Hébergement : http://www.trieves-vercors.fr/hebergements-et-restauration/le-chamois-d-or-73.html 50€ la nuit resto ± 25€

Ou bivouac (repas lyophilisé)

huguenot-8.JPG
Bivouac après Le Percy (10 minutes), près du ru du Percy sur la droie après le pont de bois.

     Huguenots-3344.JPG      Huguenots-3345.JPG

 

     Huguenots-3353.JPG      Huguenots-3357b.jpg

 

     Huguenots-3360-copie-1.JPG      Huguenots-3358.JPG

 

     Huguenots-3368.JPG      Huguenots-3366.JPG

 

Etape 9  : jeudi 26 juin, Le Percy – Cornillon-en-Trièves 15,5 km, 5h00, +553, -514

Infos : superette Vival à Monestier du Percy (à moins de 4km du départ) prévoir 3 pique-niques du jour et du lendemain et du surlendemain. Attention ouverture à 9h00.

Hébergement : http://www.trieves-tourisme.fr/fr/gites-equestres.html 1/2 pension = 45 €

huguenot-9.JPG

Seul au gîte, pour le dîner je suis dirigé vers une voisine qui fait chambre et table d'hôte.

 

     Huguenots-3370.JPG      Huguenots-3373.JPG

 

     Huguenots-3374.JPG                   Huguenots-3375-copie-2.JPG

 

     Huguenots-3376-copie-1.JPG      Huguenots-3377.JPG

 


 

Etape 10  : vendredi 27 juin,  Cornillon-en-Trièves – Avignonet 20 km, 6h15, +662, -889

Infos : pique-nique acheté veille au Vival  de Monestier du Percy

Hébergement :

Camping : campeur + emplacement = 15 € (pain et viennoiserie - resto en face du camping)

ou bivouac car camping naturiste ! Et pour avancer l’étape suivante (prévoir repas acheté au Vival la veille)

huguenot-10-copie-1.JPG
Ayant bien marché j'ai été bien au delà d'Avignonnet pour mon bivouac, après Paquier au-dessus du barrage de Notre-Dame-de-Commiers.

 

     Huguenots-3379-copie-1.JPG      Huguenots-3382-copie-2.JPG

 

     Huguenots-3383.JPG      Huguenots-3386.JPG

 

     Huguenots-3389.JPG      Huguenots-3395.JPG

 

     Huguenots-3392.JPG      Huguenots-3397.JPG

 

     Huguenots-3402.JPG      Huguenots-3404.JPG

 

     Huguenots-3410.JPG                  Huguenots-3419.JPG

 

     Huguenots-3411.JPG      Huguenots-3413-copie-1.JPG

 

     Huguenots-3417.JPG       Huguenots-3421.JPG

 

Etape 11 : samedi 28 juin, Avignonet – Vizille 29,3 km, 10h30, +1514, -1871

Infos : pique-nique acheté avant-veille au Vival de Monestier du Percy

Hébergement : http://www.campingvizille.com/ : campeur + emplacement = 17 € (snack au camping)

huguenot-11-copie-1.JPG

Il est difficile d'accéder au barrage, aucun chemin balisé qui laisse penser que peu de promeneurs ou randonneurs passent par là... En effet le chemin sur la carte passe dans des propriétés fermées (élévage), j'ai ouvert un portail et retrouvé plus loin le chemin de la carte, c'est une ancienne piste d'accès fermée par de gros rochers car effondrement d'une corniche, affichage EDF pour dissuader les éventuels piétons d'aller plus loin, en cherchant des traces j'ai trouvé le départ d'un sentier, la corniche effectivement s'effrite, le sentier est encore praticable mais pour combien de temps ? Ne voulant pas faire demi-tour j'ai insisté et suis passé.

 

     Huguenots-3425.JPG      Huguenots-3424.JPG

     Huguenots-3433b-copie-2.jpg      Huguenots-3432.JPG

 

     Huguenots-3436.JPG      chateau_de_vizille.jpg

 

Etape 12 : dimanche 29 juin Vizille – Grenoble 15,6 km, 4h35, +389, -462

Infos : Tous commerces à Vizille (à 10km du départ) prévoir pique-nique du jour

Hébergement : http://hotel-lux.com/tarifs-chambres « Single » : 55,50€, « twin » : 64,50€ petit déjeuner : 6,50€

huguenot-12.JPG

 

Etape pour rejoindre la gare faite en autocar car pluie intense... Le soir de mon arrivée j'ai eu le droit à un petit spectacle : un sauvetage de touristes bloqués dans les célèbres oeufs de Grenoble...

 

     Huguenots-3442.JPG      Huguenots-3445.JPG

 

Transport Retour : lundi

Départ Grenoble vers 10h20, arrivée Paris 13h20

ou Départ Grenoble 13h20, arrivée Paris 16h37

 

Budget hors transport :

-       4   1/2 pension en gîte d’étape (étapes 3, 5, 7, 9) = environ 170 €

-       2 campings 30 € (étapes 1 et 11)

-       2 campings ou Gîtes (étapes 4 et 6) = de 30 à 80 €

-       1 bivouac ou 1/2 pension gîte (étape 2) = de 10 à 45 €

-       1 bivouac ou camping (étape 10) = de 10 à 30 € (ou 50 si resto face camping)

-       1 bivouac ou hôtel (étape 8) = de 10 à 80 € (1/2 pension)

-       1 hôtel (étape 12) = de 75 à 100 €

-       12 pique-nique = de 50 à 80 €

-       2 dîners camping (repas à la tente ou resto) = de 20 à 40 €

Soit environ un minimum de 410 à un maximum de 680 €

 

Transports

http://agence.voyages-sncf.com/train-vol-hotel?prex=A_LSM_4E958C418D22D#galactic-header

http://www.ladrome.fr/sites/default/files/lig35-rvd-montelimar_dieulefit_valreas_2013.pdf

 

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Voyages
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 09:35

Depuis un certain temps je saoule mes amis avec ce livre… (J’espère qu’ils vont finir par l’acheter !).

En effet il m’a marqué et m’a redonné un faible espoir en la pérennité de l’humanité.

« Saviez-vous qu'un bébé de 1 an, qui vient juste d'apprendre à marcher, se porte spontanément au secours de quelqu'un qu'il voit en difficulté ? Saviez-vous que, lors d'une catastrophe naturelle, il n'y a pratiquement pas de pillages et de violences, mais beaucoup d'altruisme et de solidarité ? »

 Déjà une remarque, pour les « pessimistes négatifs » qui considèrent les optimistes comme de « doux rêveurs", il n’est pas écrit «  il n’y a pas de pillages » mais PRATIQUEMENT pas de pillage…

 

Tout d’abord : qui est Jacques Lecomte ?


Source Wikipédia : « Jacques Lecomte, est un psychologue français, l'un des principaux experts francophones de la psychologie positive. Docteur en psychologie, il était chargé de cours à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (sciences de l’éducation) et à la Faculté des sciences sociales de l’Institut catholique de Paris.

Il été responsable, de 1992 à 1998, de la rubrique « Psychologie » au sein du magazine Sciences humaines, il a soutenu une thèse de psychologie sur la résilience après maltraitance, intitulée Briser le cycle de la violence ; quand d’anciens enfants maltraités deviennent des parents non-maltraitants.

Il est le président fondateur de l’Association française et francophone de psychologie positive (APP) qui rassemble des enseignants-chercheurs, des praticiens et des acteurs divers, qui se reconnaissent dans cette approche de l'être humain. »

 

Sa maxime : « La meilleure façon d’être réaliste et pragmatique, c’est d’être profondément idéaliste ».

 

C’est un universitaire et comme tel il est rigoureux dans ses recherches et publications, il ne se contente pas comme peuvent le faire certains journalistes de revues « pseudo-scientifique», de vulgariser telle ou telle information scientifique, la vulgarisation est devenue un produit commercial où on recherche le maximum de vente, il faut accrocher le client…

 

Le livre


La-bonte-humaine.jpgVoilà comment il le présente :

 

« Les médias nous inondent d’informations négatives sur l’être humain. Certes, la violence existe, mais elle ne doit pas nous faire oublier les autres facettes de la vie humaine.
Ma façon d’aborder l’existence repose sur une certaine conception de l’être humain, appuyée sur de multiples connaissances en sciences humaines, et que je qualifie d’optiréalisme. La synthèse de ces recherches est le sujet de l’ouvrage La bonté humaine. »

« La première partie présente ce fait : la bonté s’exprime dans des situations où l’on s’attendrait bien plus à la violence et à l’égoïsme.

Chaque chapitre de cette partie associe des résultats de recherches scientifiques (surtout issues de la psychologie sociale, de la sociologie, de la criminologie et de l’histoire) avec des histoires de vie. »

« La seconde partie s’efforce de comprendre les racines profondes de cette aptitude à la bonté chez l’être humain, au travers de connaissances en préhistoire et primatologie, en anthropologie, en psychologie du bébé et du jeune enfant, en neurobiologie et en économie expérimentale. Cette partie a donc pour objectif de poser quelques fondements majeurs sur lesquels il est possible de construire une conception à la fois optimiste et réaliste de l’être humain. »

 

Dans cet ouvrage il cite deux personnages que j’admire :

 

Nelson Mandela : « J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer. La bonté de l’homme est une flamme qu’on peut cacher mais qu’on ne peut jamais éteindre. »

 

Martin Luther King : « Il y a un extraordinaire potentiel de bonté dans la nature humaine. Il y a quelque chose dans la nature humaine qui peut répondre à la bonté. Je sais bien que l’on risque de dire qu’il est irréaliste de croire que tous les individus sont bons. Eh bien, je n’ai pas dit cela. (…) L’homme n’est ni bon de façon innée, ni mauvais de façon innée ; il a des potentialités pour les deux. (…) C’est pour cela qu’un Jésus de Nazareth ou un Mohandas Gandhi peut faire appel aux êtres humains et à cet élément de bonté en eux, et qu’un Hitler peut faire appel à l’élément de mal en eux. Mais nous ne devons jamais oublier qu’il y a quelque chose dans la nature humaine qui peut répondre à la bonté. »

 

Je ne peux vous obliger à le lire mais, franchement, je vous le conseille fortement, très fortement… Ne serait-ce que pour votre bien-être !

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Société
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 09:24

Edgar Morin: « Il faut enseigner ce qu'est être humain ». Et comme il a raison, je ne supporte plus ceux qui se croient humains mais qui sont près à laisser souffrir leur frère humain et bien entendu les plus pauvres, les plus démunis, les plus "perdus", C'EST TELLEMENT FACILE ! En revanche ils sont prêts à pardonner à ceux qui exploitent, à ceux qui entretiennent la misère du monde, à ceux qui cultivent l’égoïsme ambiant, à ceux aux revenus disproportionnés qui s'accrochent à leur privilège, à leur gaspillage. Pauvre monde où l'humain à créer des frontières permettant aussi de justifier leur inhumanité. Pauvre monde !

---

 

Pourquoi je reste persuadé que le choix du nucléaire a été une erreur terrible, après deux ans Fukushima n'est toujours pas maîtrisé, Tchernobyl montre toujours des signes d'inquiétude après 27 ans ("un nouveau sarcophage doit recouvrir, dès 2015, le réacteur accidenté en 1986") ! Et nos propres centrales vieillissent, vieillissent...

---

 

Pourquoi j'insiste tant à la lecture de "la Bonté Humaine" de Jacques Lecomte ?
Car d'une part on découvre que beaucoup de certitudes sur la violence et l'égoïsme humain sont basées sur des affirmations sans preuves ou des rumeurs, voire des mensonges et d'autre part qu'il est très facile de développer la bonté que nous avons en nous et enfin que cette bonté peut être communicative.

---

"Selon un sondage Ifop, 75 % des personnes interrogées pensent que le projet de loi pénale présenté ne permettra pas de lutter efficacement contre la délinquance." Ouais... Et sur ces 75% ils sont combien à avoir lu le texte de cette loi ?

---

24% des français font du bénévolat pour aider les autres (sport, humanitaire, etc. etc.). Pourquoi les médias ne parlent principalement que des 0,1 % qui montrent une image noire de notre société ?

---

 

En Allemagne, 8 millions de salariés gagnent moins de 8 euros brut de l’heure (smic français = 9,43 €), pays où le salaire minimum n’existe pas. Les allemands eux-mêmes refusent certains jobs : dans les abattoirs, salaire horaire de 4 euros, journées de travail de 12 heures, bien entendu seuls les travailleurs étrangers (bulgares, roumains,...) acceptent ces conditions...
On nous parle souvent du miracle économique de l'Allemagne (mais on ne nous dit pas tout...) franchement veut-on vraiment ça pour nos petits-enfants (je suis papy)…

---

 

Hier très bonne journée pour le baptême de mon petit fils avec un événement très fort. En effet le parrain, en mission humanitaire depuis plusieurs mois en Afghanistan avait demandé à ma fille s’il pouvait venir accompagné d’un collègue afghan (musulman), bien entendu ma fille a donné son accord… C’était la première fois de sa vie qu’il pénétrait dans une église, très curieux et très respectueux de la cérémonie (par exemple il se levait quand il voyait que tout le monde se levait lors d’une prière et baissait la tête quand nous baissions la nôtre). En fin d’après-midi, nous l’avons initié à la pétanque…
Depuis je ne me cesse de dire : « Comme notre planète serait encore plus belle si nous pouvions tous vivre en harmonie. Et je pense qu’il faudrait peut-être peu de chose pour y arriver… »

---

 

Mon analyse rapide :
Le président dit « patience », les outils sont en place les résultats vont arriver. Malheureusement une majorité de français ont perdu patience et on peut le comprendre.
La droite en profite pour faire oublier que les explosions de la dette, du déficit et du chômage sont issues des 5 ans de sarkozisme, que les chiffres actuels de l’économie sont les résultats d’une incompétence, au cours de ces 5 ans, à trouver les moyens de rétablir une « saine » croissance. D’ailleurs que propose la droite aujourd’hui ? On ne l’entend pas, à votre avis pourquoi ? Allez un effort… à qui demandera-t-elle encore de faire des efforts ?
La gauche non gouvernementale, en profite pour placer ses pions s’attendant à un échec « populaire » de l’appropriation de la politique actuelle et même aider à cet échec dans de simples objectifs électoralistes.
Et moi ? Mon seul regret, ma seule angoisse et que nos politiques quel qu’ils soient et le peuple (malheureusement) ne pensent qu’à court terme et non à moyen et long terme… quand je regarde à une échéance de 10, 20, 30 ans je me dis vraiment qu’il faut travailler dès maintenant à une autre civilisation plus solidaire, plus fraternelle mais surtout plus sobre !
Et c’était pour faire court…

 

A suivre...

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Société
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 09:46

 

C'est fait ! vous trouverez mes remarques et appréciations en italique et de cette couleur...

 

Les Grands Causses, les gorges du Tarn, le cirque de Navacelles, le mont Aigoual, les Cévennes, les garrigues méditerranéennes et la montagne de la Séranne abritant Saint-Guilhem-le-Désert, la vallée du Bout du Monde… Un des parcours du sud du Massif central en 10 étapes (200km), un circuit trans-cévenol qui passe par le chemin de 
Saint-Guilhem.

 

Circuit très intéressant, le temps était excellent seulement 2h30 de pluie sur 10 jours de marche, des paysages sympas et divers. Attention aux sites WEB informant sur les commerces dans les villages, encore une fois j'ai rencontré de mauvaises surprises, notamment une épicerie annoncée ouverte en 2014 mais réellement fermée depuis 2 ans...
Jusqu'à St-Guilem-Le-Désert, c'est vraiment une de mes plus belles randos "itinérantes".

 

Estimation horaires train pour rejoindre Chanac :

Départ Paris Bercy vers 13h00, arrivée à Clermont-Ferrand vers 16h35, départ vers 16h45 par autocar, arrivée à Chanac vesr 19h25.

 

Arrivée à Chanac : http://www.petitfute.com/adresse/annuaire/v-19439-1166/hebergement-48230-chanac

Hôtel : nuit de 40 à 50 € (chambre double) voir « celui-ci »

Chambre d’hôte autour de 30 € voir « celle-ci »

Prévoir dîner au resto…

 

Etape 1 : jeudi 28 août Chanac – Sainte-Enimie

21km900, 7h00, +651m, -783m

Infos : Tous commerces à Chanac prévoir pique-nique du jour

Hébergement : http://www.gorgesdutarn.net/Centre-d-activites-pleine-nature-Sainte-Enimie-Gorges-du-Tarn

Gîte d’étape ½ pension 41 € (2013)

Tarn-1.JPG

 

Bonne étape où je craignais l'ennui mais j'ai été surpris par la richesse des sites mégalithiques, 3 dolmens et 1 menhir ! Le centre d'activité (le gîte) est un peu éloigné de Ste Enimie mais le chemin pour y accéder (rive gauche du Tarn) est très sympa. Son accueil est bon, son dîner ressemble à celui d'une auberge de jeunesse (un peu cantine), bon rapport qualité prix de la demi/pension.


       St-guilhem 4193b       St-guilhem-4194.JPG

 

       St-guilhem-4196.JPG       St-guilhem-4200.JPG

 

       St-guilhem-4205.JPG       St-guilhem-4207b.jpg

 

       St-guilhem-4208.JPG       St-guilhem-4211.JPG

 

                  St-guilhem-4214.JPG                            St-guilhem-4215.JPG

 

       St-guilhem-4217.JPG       St-guilhem-4218.JPG

 

                  St-guilhem-4220.JPG                            St-guilhem-4223.JPG

 

 

Etape 2 : vendredi 29 août Sainte-Enimie – Nivoliers

16km700, 6h15, +859m, -437m

Infos : à Ste Enimie, boulanger et charcutier, alimentation ouverte à 9h00 prévoir pique-nique du jour et du lendemain car pas de commerce à Nivoliers

Hébergement : http://www.gorgesdutarn.net/Gite-d-etape-Auberge-du-Chanet-Nivoliers-Causse-Mejean

Gîte d’étape ½ pension 40 € (2013)

Tarn-2.JPG

 

Petite étape facile, même la grosse montée de départ... C'est ici que nous aurons nos 2h30 de pluie pour tout le voyage. A 1h00 de marche ne pas hésiter à s'écarter du chemin sur la droite pour aller voir un joli dolmen sur le GR de pays "Tour du Causse Méjan", pour rejoindre le GR 60 possibilité de couper par les prairies (3 clôtures faciles à passer). La 1/2 pension à l'auberge du Chanet est très bien, très bon accueil par un couple (avec beaucoup d'humour) le repas était excellent, attention la quantité peut paraître un peu faible pour certains randonneurs (ce n'est pas le repas qu'on a l'habitude de trouver dans les gîtes d'étape "accueil paysan", mais la qualité fait vraiment oublier la quantité !)

 

       St-guilhem 4225                 St-guilhem-4227-copie-1.JPG

 

       St-guilhem-4228.JPG       St-guilhem-4230.JPG

 

       St-guilhem-4232.JPG       St-guilhem-4233.JPG

 

 

Etape 3 : samedi 30 août Nivoliers – Meyrueis

15km800, 5h00, +446m, -671m

Infos : pas de commerce à Nivoliers prendre pique-nique du jour, la veille à Ste Enimie. Achat pique-nique du lendemain à Meyrueis cause fermeture le dimanche.

Hébergement : http://www.nature-cevennes.com/fr/gite-meyrueis-cevennes.php

Gîte d’étape ½ pension 31 à 41 € (2013)

Tarn-3.JPG

 

Randonnée tranquille. Ne pas hésiter à regarder à l'intérieur des bâtiments ruinés du hameau Mielguès (voir photo) Attention contrairement à ce que j'ai lu sur un site, il y a tous les commerces à Meyrueis même le dimanche. Le gîte "La Draille" est à conseiller, ne pas louper le passage par le pont des "Six Liards"...

 

       St-guilhem-4235.JPG       St-guilhem-4236.JPG

 

       St-guilhem-4239.JPG       St-guilhem-4242.JPG

 

                  St-guilhem-4240.JPG                     St-guilhem-4244.JPG

 

       St-guilhem-4248.JPG       St-guilhem-4250.JPG

      

   

Etape 4 : dimanche 31 août Meyrueis – L'Espérou

24km000, 8h40, +1120m, -622m

Infos : Tous commerces à Meyrueis superette fermée le dimanche prévoir pique-nique du jour

Hébergement : http://www.causses-aigoual-cevennes.org/tourisme/category/gites-d-etape/?commune=l-esperou

Gîte d’étape (Chantemerle ou la Grande Draille) ½ pension 30 € (2013)

Tarn-4.JPG

 


Il faut impérativement passer par le Mont Aigoual, belles vues et surtout il y a un beau musée (gratuit) sur la météo (1h00 à 2h00 de visite). Il y a un gîte d'étape au Mont Aigoual, la prochaine fois ce sera ma fin d'étape plutôt que l'Espérou. Le gîte d'étape Chantemerle à l'Espérou a un entretien qui peut laisser à désirer, toutefois le propriétaire est sympa et le repas correct. Une surprise les 22 chats !!!

 

       St-guilhem-4254.JPG       St-guilhem-4255.JPG

 

       St-guilhem-4264-copie-1.JPG       St-guilhem-4271.JPG

 

       St-guilhem-4273.JPG       St-guilhem-4281.JPG

 


Etape 5 : lundi 1er septembre L'Espérou – Le Vigan

19km500, 5h50, +393m, -1390m

Infos : Une alimentation à L’Espérou (produits locaux) prévoir pique-nique du jour

Hébergement : http://www.cevennes-meridionales.com/otlevigan/more-info.do?item=hebergement&id=571&dispo=oui

Gîte d’étape « La Serre de Goulsou » la nuit 18 € (2013), « La pommeraie » 2 à 4 pers. 15 € la nuit (préciser gîte d'étape)

Tarn-5.JPG

 

Au départ le GR est modifié, on gagne près d'1 km mais au lieu d'un sentier on a le droit au bitume de la D 548. La raison officielle est la disparition d'un pont sur une rivière, la vraie raison serait la décision d'un propriétaire, d'ailleurs là où se situait le pont...
Notre hébergement choisi est le Village Vacances de la Pommeraie, son petit déjeuner est très copieux. Attention le lundi soir en septembre (donc hors haute saison) peu de restos ouvert, nous en avons trouvé qu'un seul celui en face du village vacances à l'Hôtel Logis, bon mais pas donné...

 

       St-guilhem-4288.JPG       St-guilhem-4291.JPG

 

                  St-guilhem-4290.JPG                     St-guilhem 4289

 

       St-guilhem-4292.JPG       St-guilhem-4297.JPG

 

       St-guilhem-4294b.jpg       St-guilhem-4295.JPG

 

                  St-guilhem-4299.JPG                     St-guilhem-4300.JPG

 


Etape 6 : mardi 2 septembre Le Vigan – Navacelles

22km000, 7h30 +798m, -697m

Infos : tous commerces à Le Vigan prévoir pique-nique du jour

Hébergement : http://ammonite.pagesperso-orange.fr/mg/index.html

Gîte d’étape ½ pension 41 € (2013)

Tarn-6.JPG

 

Superbe étape ! Le gîte est tenu par des néerlandais, très correct ; repas et petit-déjeuner aussi corrects toutefois pas du niveau d'"un accueil paysan". Un peu gênant de manger avec les néerlandais qui n'ont pas pris d'entrée, puis on nous demande (on est que 2 randonneurs à manger) si on veut un peu de fromage on sera les seuls à en prendre... on passe pour des goinfres ?

 

       St-guilhem-4302.JPG       St-guilhem-4305.JPG

 

       St-guilhem-4312.JPG       St-guilhem-4314.JPG

 

       St-guilhem-4322.JPG       St-guilhem-4326.JPG

 

       St-guilhem-4329-copie-1.JPG       St-guilhem-4332.JPG

 

       St-guilhem-4334.JPG       St-guilhem-4338.JPG

 

       St-guilhem-4340.JPG       St-guilhem-4345.JPG


 

 

Etape 7 : mercredi 3 septembre Navacelles – Le Ranquas

15km000, 6h10,  +960m, -718m

Infos : Au passage à Saint-Maurice-Navacelles (4h30) pique-nique du jour et du lendemain car pas de commerce au Ranquas. L'épicerie de Saint-Maurice est fermée depuis 2 ans !!!! Heureusement que nous avions des réserves...

Hébergement : Gîte le Ranquas tél : (33) 04 67 44 63 01

Gîte d’étape ½ pension 40 € (estimation)

Tarn-7.JPG

 


Encore une superbe rando ! Le GR74 passe maintenant par "Le Ranquas". Un vrai gîte d'étape de randonneur ! (Affilié à "Accueil Paysan")

 

       St-guilhem-4352.JPG       St-guilhem-4353.JPG

 

       St-guilhem-4354.JPG              St-guilhem-4356-copie-1.JPG

 

                St-guilhem-4364.JPG                St-guilhem-4365.JPG

 

       St-guilhem-4370.JPG       St-guilhem-4373.JPG

 

 

Etape 8 : jeudi 4 septembre Le Ranquas – St Guilhem le Désert

20km450, 6h40, +655m, -1145m

Infos : la veille au passage à Saint-Maurice-Navacelles prendre pique-nique du jour.

Hébergement : http://www.saintguilhem-valleeherault.fr/gites-de-groupes

Gîte d’étape CAF la nuit de 7 à 15 € (2013) (« Repas et petit déjeuner sur demande. Tarifs: nous consulter. »)

Tarn-8.JPG

 

Encore une superbe rando ! Les paysages d'arrivée sur St-Guilhem sont remarquables, le village est très joli. Mais... quelle surprise ! C'est un village très touristique (sur le chemin de St-Jacques de Compostelle) mais pas une seule épicerie !
Pour le gîte d'étape de la CAF il faut bien se renseigner pour entrer (pas d'accueil et porte fermée à clé, mais où sont ces clés ?) Heureusement que l'office de tourisme était ouvert... Le gîte ne faisait ni dîner ni petit-déjeuner, nous avons pris notre petit-déjeuner après 2h00 de marche !!! A St-Guilhem les hôtels ne servent de petits-déjeuners qu'à leurs clients, le seul resto qui faisait des petits-déjeuners, 8h00 c'était trop tôt ! St Guilhem haut lieu touristique ?

 

       St-guilhem-4375.JPG       St-guilhem-4379.JPG

 

               St-guilhem-4376.JPG                 St-guilhem-4378.JPG

 

       St-guilhem-4382.JPG       St-guilhem-4386.JPG

 

       St-guilhem-4384.JPG       St-guilhem-4388.JPG

 

                 St-guilhem-4398.JPG              St-guilhem-4395.JPG

 

       St-guilhem-4400.JPG       St-guilhem-4402.JPG

 

                 St-guilhem-4405.JPG                        St-guilhem-4408.JPG

 

       St-guilhem-4423.JPG       St-guilhem-4413.JPG

 

       St-guilhem-4414.JPG       St-guilhem-4415.JPG

 

                 St-guilhem-4416.JPG                        St-guilhem-4417.JPG

 


 

Etape 9 : vendredi 5 septembre St Guilhem le Désert – Montarnaud

20km450, 6h20, +502m, -445m

Infos : tous commerces à St Guilhem ou en passant à Aniane (2h15) pique-nique du jour

Hébergement : http://www.leshaltespelerins.com/letempsdunepause.html

Gîte d’étape ½ pension 35 € (2013)

Tarn-9.JPG

 

Une étape de fin de voyage pour s'approcher de Montpellier... Au pont du Diable, 1h00 de marche après ST Guilhem, possibilté d'arrêter le voyage et de prendre un bus jusqu'à Montpellier. Une partie du chemin se trouve sur une ancienne voie ferrée. La journée était très chaude, nous avons pique-niqué près d'un petit lac situé dans une ancienne carrière de bauxite, l'eau était belle, je m'y suis baigné c'était très agréable... Dans le village suivant il était indiqué qu'il était rigoureusement interdit de s'y baigner...
Le gîte était très sympa, avec une petite piscine agréable, il ne faisait pas 1/2 pension mais il y a des restos dans le village, bon accueil ; il ressemblait plus à un "gîte de France" qu'à un gîte d'étape.

 

       St-guilhem-4427.JPG                St-guilhem-4432.JPG

 

                St-guilhem-4430.JPG                St-guilhem-4433.JPG

 

       St-guilhem-4435.JPG       St-guilhem-4436.JPG

 

       St-guilhem-4437.JPG       St-guilhem-4440.JPG

 

 

Etape 10 : samedi 6 septembre Montarnaud –  Montpellier

22km730, 6h20, +287m, -404m

Infos : tous commerces à Montarnaud prendre pique-nique du jour

Hébergement : http://www.abbeliss-hotel.com/ 

Possibilité de supprimer cette étape et de prendre un bus de Montarnaud à Montpellier (avec un changement !) et prendre un TGV vers 13h00 pour le retour sur Paris.

Hôtel la nuit à partir de 45€ (2013)

Prévoir resto le soir

Tarn-10.JPG

 

Jusqu'à l'entrée de Grabels, le sentier reste agréable... Après c'est la ville de Montpellier qu'on peut éviter avec les transports en commun...

 

       St-guilhem-4443.JPG       St-guilhem-4446.JPG

 

       St-guilhem-4450.JPG       St-guilhem-4449.JPG

 

 

Dimanche 7 septembre retour sur Paris

Estimation horaires train :

Départ par TGV vers 13h25 pour une arrivée à Paris vers 16h45

 

Budget hors transport :

-       7  1/2 pension en gîte d’étape = de 270 à 300 €

-       2 nuits en gîte = de 25 à 30 €

-       2 hôtels = de 90 à 100 €

-       11 pique-nique = de 50 à 70 €

-       4 restos (25 €) = 100 €

Soit environ de 535 à 610 €

 

Les étapes 2 à 8 sont décrites ici sur le site « Chamina »

 

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Voyages
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 11:40

Projet d'un variante d'une randonnée que j'ai déjà faite.

6 jours de marche – 135 km

 

Jour 1 (mercredi 4 juin) : Paris à Tuchan


Estimation horaires train :

Départ de Paris gare de Lyon vers 10h00, changement à Narbonne arrivée à Rivesaltes vers 15h30, Rivesaltes à Tuchan en taxi

 

Nuit : Gîtes  « Le Relais d’Aguilar »  - ½ pension 50

Infos : épicerie (ouverture 8h30) à Tuchan prendre pique nique pour jour 2

 

Jour 2 (jeudi 5 juin) : Tuchan à Duilhac-sous-Peyrpertuse  24 km,  - 6h15,   + 1 080, - 880

 

Etape 1


Points forts : 3 châteaux : Padern, Quéribus,

 

Nuit : Gîtes  « L'embellie Cathare »  - ½ pension 40 € (50 € avec pique-nique copieux pour jour 3)

 Infos : drap-sac pour le gîte - petite boulangerie + alimentation (fermé le mardi)

Prendre pique-nique pour jour 3 (sauf si pris au gîte)

   

Jour 3 (vendredi 6 juin): Duilhac-sous-Peyrpertuse à Camps-sur-l’Agly (La Bastide) 22 km,  - 7h30,  + 1 358, - 1 181

 

Etape-2.JPG


Points forts : châteaux de Peyrpertuse, les Gorges de Galamus

 

Nuit : Gîtes  « La Bastide »  - ½ pension 40

 Infos : drap-sac pour le gîte - pas de commerce sur cette étape

 

Jour 4 (samedi 7 juin) : Camps-sur-l’Agly à Aygues-Bonnes 19,5 km,  - 5h40, + 960, - 860


Aygues

 

Points forts : Gorges de Saint-Jaume et le site de Fenouillet 

 

Nuit : Gîte à Aigues-Bonnes  - estimation 40 €

 Infos : drap-sac pour le gîte - tous commerces à Caudiès-de-Fenouillèdes (après 3h30 de marche)

Prendre pique-nique pour jour 5  et jour 6 (commerces à Axat pour jour 6, mais fermeture à 12h30 le dimanche) 

 

Jour 5 (Dimanche 8 juin) : Aygues-Bonnes à Labeau 25,3 km, - 7h20, + 1 255, - 1 241

 

Puilaurens

 

Points forts : Château de Puilaurens et de Labeau


Nuit : Gîtes  « Gîte d’étape de Labau » - ½ pension 45 €

Infos : commerces à Axat pour pique nique jour 6, mais fermeture à 12h30 le dimanche

 

Jour 6 (lundi 9 juin) : Labeau à Puivert  25 km,  - 6h30, + 974, - 1 122

 

Etape-5.JPG

 

Points forts : Château de Puivert


Nuit : Gîtes  « Le relais des marionnettes » - ½ pension 40 €

Infos : drap-sac pour le gîte - épicerie fermée le lundi à Puivert ouverture à 9h00


Jour 7 (mardi 10 juin) : Puivert à Quillan
  17,5 km,  - 3h50, + 501, - 681

 

Etape-6.JPG


Nuit : Gîte  « La Forge » 1km du centre – nuit + petit-déjeuner 23 €

Infos : Tous commerces

 

Jour 8 (mercredi 11 juin) :


Estimation horaires train :

Départ de Quillan vers 14h00, changement à Carcassonne et Narbonne arrivée à Paris gare de Lyon vers 22h00

 

Budget hors transport :

-       6 1/2 pension = 245 €

-       1 nuitée + petit déjeuner = 23 €

-       7 pique-nique = de 30 à 40 €

-       2 restos Quillan = de 40 à 50 €

-       entrées château = de 22 à 30 €

Soit de 360 à 410 €

---


Repost 0
Published by Sagamartial - dans Voyages
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 07:56

Bientôt un mois qu'elle n'est plus là, tous les soirs je pense à elle avant de m'endormir. Depuis 17 ans nous étions complices de nos pensées, de nos réflexions. Certes je crois qu'elle était la personne qui me connaissait le mieux, mes forces, mes faiblesses, mes interrogations, mes déceptions, mes espoirs et pourtant maintenant je crois que nous nous sommes cachés l'essentiel : Nous. 

 

Nous aimions être seuls, loin de tout regard, de toute réflexion ; certainement les moments les plus riches de nos échanges et quand je me rappelle ces moments volés, un profond sourire éponge mes larmes. Et pourtant, la vie nous a tenu éloignés.

 

Quand je laisse défiler les images du passé, je prends conscience que j'ai certainement gâché quelque chose de profond que j'ai vraiment du mal à définir avec des mots. Mais je me dis aussi que c'est peut-être aussi pour cela qu'une certaine sérénité nous liait, que nos relations restaient douces et tendres.

 

Depuis trois ans, un accident lui avait supprimer toute possibilité de mouvement, hospitalisée, elle ne supportait plus ce corps inerte et n'aspirait plus qu'à une chose : disparaître. Je la voyais régulièrement et nos discussions sur ce sujet me troublaient fortement, elle le savait et c'est de moi que nous parlions avec beaucoup d'humour, de dérision et beaucoup de curiosité de sa part.

 

Je me souviendrais longtemps de ces après-midi passées avec elle, poupée de son comme elle disait. Son regard clair et profond, son sourire, parfois taquin me faisait oublier son état et j'étais content le lendemain de revenir discuter avec elle.

 

Son dernier message, j'espère restera longtemps gravé dans ma mémoire :

"... Je te remercie pour ces deux jours très riches et si agréables pour moi.
Martial le conteur me dit des histoires vraies, toujours plaisantes, intéressantes, de la vie, de sa vie, de ses voyages.
Oui, mes remerciements et ma reconnaissance, Martial, pour ta fidèle et précieuse amitié.
Je t'embrasse
Mireille "

 

Je ne t'oublierai pas Mireille, toi qui m'a tant prouvé que la vie était belle.

---


Repost 0
Published by Sagamartial - dans Ma vie
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 08:02

Comme l'indique le titre c'est mon 3ème article sur les "bienfaits" de l'endomorphine...

 

Ce matin, après cet été passé loin de Saint-Mandé, j'ai repris mes footings dans le bois de Vincennes. Après les quelques minutes de course nécessaires à mon corps pour produire de l'endomorphine, mon esprit s'est emparé de mon moi laissant le cerveau s'occuper de mon corps. Tandis que mon système nerveux gérait mes mouvements et vérifiait, en plongeant dans ma mémoire, la bonne direction de mon parcours, mon esprit laissait mes pensées analyser avec équanimité les derniers événements de ma vie dont la disparition d'un ami. Peu à peu mon esprit méditait sur la mort...

 

A ce moment, force était de constater que mon voisinage environnemental, ces petits êtres vivants silencieux du bois et toutes ces plantes particulièrement radieuses suite à deux mois d'autotrophie efficace grâce à la présence généreuse du soleil, n'adhérait pas trop à cette méditation sur la fin de vie. Notamment je voyais les grands arbres fronçaient le haut de leur ramure, mécontents de cette réflexion alors que l'hiver approche et que certains d'entre eux peuvent disparaître. Même, mon ami héron cendré semblait me bouder, il m'ignorait, certes il se préparait à descendre vers le sud et comme chaque année il craignait ce long voyage...

 

Sacrée endomorphine...

 

Mais mon esprit continuait sa méditation en harmonie avec ceux de cette proche nature. Rapidement je m'aperçus que mon esprit en méditant sur la mort ne parlait que de vie ; d'ailleurs, dans un silence profond, il  rappela qu'il n'y avait qu'une Vie, une seule Vie dont nous étions tous des éléments comme mon ami disparu, comme mon ami héron, comme ces arbres maintenant à l'écoute de l'esprit. Un écureuil qui commençait à repérer les futurs fruits qu'il devra stocker, m'interpella :  "Comment ça une seule vie ? Et moi j'ai ma vie, ma propre vie !" Mon esprit, par mes lèvres, lui dit que certes il avait une certaine existence, une certaine présence mais comme simple amas de "poussières d'étoiles" qui forment, avec d'autres, la Vie.

 

Sacrée endomorphine...

 

A ce moment, Oups ! mon cerveau repris la direction totale de mon corps, en effet une alerte s'est déclenchée, mes nerfs optiques ont constaté qu'en face de moi, sur une sentier large de moins d'un mètre, deux jeunes joggeuses couraient de front ignorant mon approche ! Tous mes neurones au travail réfléchissaient à la décision à prendre : m'écarter du chemin leur laissant tout le passage en risquant de me fouler une cheville dans les hautes herbes ? Continuer tout droit en leur forçant de respecter un certain partage du sentier, en montrant un rictus de mécontentement devant leur égoïsme ? Tout mon cerveau était au travail dont une partie constatait aussi que ces jeunes dames avaient de jolies jambes, celle de droite notamment avait une tenue de couleur bleue roi mettant en valeur ses cuisses dorées par le soleil. Mon cerveau commençait à réveiller certaines de ses zones coquines... heureusement que le temps passe vite et déjà j'étais face à elle. Je forçais le passage, accompagnant mon rictus de mécontentement d'un grognement...

 

L'obstacle franchi et après quelques foulées, l'endomorphine m'aidant à sourire et ainsi à augmenter ma production d'ocytocine, c'est avec une certaine tendresse pour ces deux jeunes princesses que j'oubliais vite fait leur manque d'attention...

Sacrée endomorphine...

 

Mon esprit, en communion avec ceux du bois, venait donc de rappeler qu'en tant que "poussières d'étoile" nous étions des éléments de la Vie, cette Vie unique et éternelle ; par conséquent nous étions de fait aussi éternels... Un long frémissement parcourut tout le bois de Vincennes. Comme tous les vivants présents, j'avais du mal à comprendre alors que je sentais que tous les esprits souriaient devant notre incrédulité... L'églantier aux fleurs disparues râlait en disant que le jour où il disparaîtrait plus personnes viendraient admirer sa beauté printanière, la renarde marmonnait que si elle mourrait elle ne verrait pas grandir ses petits, une mésange disait ne jamais se remettre de la disparition de son ami le roitelet... Tout le bois montrait son désarroi devant la fin d'une vie...

 

Sacrée endomorphine...

 

Mon esprit, avec sa sérénité troublante, signala que chaque jours des milliards d'élément de la Vie,  disparaissaient sans pour cela nous troubler, que nous nous attardions seulement que pour quelques éléments proches, un camélia qui n'a pas supporté l'hiver, un vieux chat qui ne ronronnera plus, un ami complice d'une époque qui s'est éteint, un père disparu avec qui on aurait tant envie de parler maintenant. Et il insista en martelant qu'en tant que poussières d'étoiles ils sont tous vivants en la Vie. Mon esprit dit encore : "soyez triste devant la mémoire d'événements heureux passés, des paroles que vous auriez aimé avoir eu le temps de lui dire, de votre incapacité à l'avoir conservé près de vous, mais ne souffrez pas de leur disparition car ils sont éternellement des éléments, des maillons de la Vie en tant que "poussières éternelles d'étoile"...

 

Sacrée endomorphine...

 

J'interrogeais mon esprit : Et les esprits sont ils aussi "poussières d'étoiles" ? Il me répondit : "Suis-je matériel ? Et pourquoi esprits au pluriel ? Une Vie, un Esprit ? Plein de curiosité je voulais continuer mais...

Mon cerveau reprit la direction de mon corps car mon footing était terminé et que je devais commencer l'étirement des muscles qui n'avaient pas trop travaillé...

 

Sur le chemin du retour j'étais plein de question sans réponse mais je souriais...

 

Je dédie cet article à mon ami Raoul...

 

Hubert Reeves : "Nous sommes tous des poussières d'étoiles ! Car tous les noyaux des atomes qui nous constituent ont été engendrés au centre d'étoiles mortes il y a plusieurs milliards d'année." Je conseille fortement son livre "Poussières d'étoiles".

 

Mes précédents articles sur les effets de l'endomorphine :

Sacrée endomorphine...

Sacrée endomorphine (2)

---

 

 

 

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Ma vie
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 09:15

Un autre projet 2013, 11 jours de marche fait en solitaire, 224 km, 2 bivouacs, 8 campings, 2 gîtes. Avec comme point fort : les Gorges du Verdon.

 

Mise à jour faite après le voyage effectué. les ajouts sont en "italique gras". Légendes des photos en passant la "souris" dessus.


Tout d'abord, cette rando en 11 étapes est très sympa, les paysages sont super et bien entendu les gorges du Verdon exceptionnelles même la partie sur route après le sentier Blanc-Martel car on n'hésite pas à  s'arrêter à chaque belvédère... Seule l'heure et demi sur une départementale chargée avant d'arrivée à Manosque est pénible.

Pour une personne seule le prix d'un camping peut valoir celui d'un gîte...

 

Jour 1, le samedi 1er juin 2013  Paris à Grasse

Paris ==> Grasse via Cannes (TGV + TER)

Ravitaillement : pour repas soir, petit déj et pique-nique jour 2

Hébergement : Camping La Paoute 160 Route de Cannes 06130 Grasse TEL : 04.93.09.11.42   13,80

 

 

Jour 2, le dimanche 2 juin 2013 Grasse à Gréolières

10h00 27km900, dénivelé +1690m, -1080m

Ravitaillement : à Grasse  pour pique-nique, repas soir, petit déj

Hébergement : Bivouac alentours de Gréolières, j'ai fait mon bivouac derrière une église ruinée du village.

 

         Traverse-de-Grasse.jpg                         Aven  Le-sentier.jpg        Le-sentier-2.jpg

 

Denivele.jpg        En-cours-de-route-2.jpg

 

 

Jour 3, le lundi 3 juin 2013 Gréolières à Les Mujouls

9h00 21km300, dénivelé +1886m, -1924m

Ravitaillement : à Gréolières pique-nique, repas soir, petit déj et pique-nique jour 4

Hébergement : Bivouac alentours des Mujouls

A Gréolières à l'entrée du village, j'ai pu profiter des toilettes publiques pour un brin de toilette, avant de démarrer la journée.

Pour cette journée, j'ai mis 2 heures de plus que prévu à cause des fortes intempéries.

Pour le Bivouac à Mujouls j'ai "bivouaqué" devant une petite chapelle qui avait un auvent assez important me servant d'abri, en effet les orages de l'après-midi ont laissé une soirée pluvieuse. 

 

Greolieres.jpg        paysage

 

2013-06-03-12.30.28.jpg        Ciel chargé        Orage        Orage-2-copie-1.jpg

2013-06-03-16.18.16.jpg       Bivouac.jpg

 

Jour 4, le mardi 4 juin 2013 Les Mujouls à Entrevaux

 6h30 17km800, dénivelé +1080m, -1344m

Ravitaillement : pique-nique veille à Gréolières, à Entrevaux pour dîner, petit déj et pique-nique jour 5

Hébergement : Camping du Brec (3 km après sortie) Tél. : 04 93 05 42 45. Un peu loin du village (qui est particulièrement joli) et obligation de revenir sur ses pas pour le lendemain, (environ 14 €), si seul voir gîte d'étape si existe dans village.

 

J4.jpg      J4b.jpg

J4d.jpg      J4f

J4g.jpg      J4h.jpg

         J4e.jpg                       J4i.jpg

 

 

Jour 5, le mercredi 5 juin 2013 Entrevaux à Soleilhas

 10h50 26km700, dénivelé +2136m, -1500m

Ravitaillement : pour dîner, petit déj  (sauf si hôtel) et pique-nique jour 6

Hébergement : Gîte d’étape des Bayles 04120 Soleilhas Tel: 04.93.60.40.17 ou  06.85.26.04.87 14 € (prix du camping de la veille...)
Email : bjm.gourette@gmail.com Site web : http://gitedesbayles.perso.sfr.fr/ 

Ou hôtel ½ pension ±49€ : Lou Jas  J'y ai mangé, c'est parfait ! 

 

J5.jpg       J5c.jpg

J5e.jpg       J5f.jpg

 

Jour 6, le jeudi 6 juin 2013 Soleilhas à Castellane

 4h30 15km700, dénivelé +435m, -805m

Ravitaillement : à Castellane dîner, petit déj et pique-nique jour 7

Hébergement : Camping Calme et Nature*** Hameau de la Colle 04120 Castellane 04 92 83 61 57

A 3 km sortie village mais gagné pour le lendemain, super camping à 7,10 € pour les randonneurs, particulièrement calme avec possibilité de manger à l'abri (grande toile) si nécessaire ; snack ouvert. Chaque emplacement avec table et banc (bois), un vrai plus !

 

         J6.jpg                       J6b.jpg

J6c.jpg        J6d.jpg


Jour 7, le vendredi 7 juin 2013 Castellane à Rougon

 5h30 15km150, dénivelé +951m, -744m

Ravitaillement : à Rougon pour pique nique jour 8. Epicerie déjà fermée à mon arrivée et pas encore ouverte à mon départ le lendemain...

Hébergement : Auberge du Point Sublime 04120 Rougon, ½ pension 100 €, Tél. 0492836035 pointsublime@orange.fr

ou le Mur d'Abeilles ½ pension : 39€ (1 crêpe salée, 1 crêpe sucrée, 1/4 boisson) murabeille@yahoo.fr Tél : 06 87 77 38 30. J'ai choisi Mur d'Abeilles, gîte simple, les crêpes étaient copieuses XL...

 

J7.jpg      J7b.jpg

         J7c.jpg                        J7d.jpg

J7e.jpg      J7f.jpg

         J7g.jpg                        J7h.jpg

 

Jour 8, le samedi 8 juin 2013 Rougon à La Palud-sur-Verdon

 9h30 22km000, dénivelé +2101m, -2139m (dénivelé complètement faussé par les tunnels du sentier Blanc-Martel, à mon avis pas plus de 800m + et -)

Ravitaillement : à La Palud-sur-Verdon dîner, petit déj et pique-nique jour 9

Hébergement : 3 campings j'ai choisi le petit camping à l'entrée du village (une seule douche mais suffisante pour le nombre d'emplacement), seulement 6 €. Possibilité de manger à l'abri. Surtout situé dans le village ce qui m'a permis de manger l'assiette du "grimpeur" chez Lou Cafetié, je conseille ! Il y a aussi une auberge de la jeunesse mais c'était complet.

 

          J8.jpg                        J8b.jpg

J8c.jpg       J8f.jpg

J8i.jpg       J8e

          J8k.jpg                         J8l.jpg

J8n.jpg      J8o.jpg

 

Jour 9, le dimanche 9 juin 2013 La Palud-sur-Verdon à Moustiers-Sainte-Marie

 5h25 17km000, dénivelé +674m, -1104m

Ravitaillement : la veille à La Palud-sur-Verdon pour pique nique dîner, petit déj jour 10

Hébergement : Le Camping le petit Lac (peut-être possibilité de manger)

Route du Lac 04360 MOUSTIERS Ste-Marie Tél. : 04 92 74 67 11 Email : info@lepetitlac.com

Devant la pluie persistante depuis le réveil du matin j'ai pris le 1er camping en arrivant le "St Clair", bien m'en a pris un prix randonneur à 6 € (hors juillet et août), un petit snack et possibilité de manger à l'abri.

 

J9.jpg

J9b.jpg      J9c.jpg

 

Jour 10, le lundi 10 juin 2013 Moustiers-Sainte-Marie à Riez

 5h00 16km500, dénivelé +469m, -414

Ravitaillement : peut-être à Moustiers pour pique nique, à Riez (attention au lundi) dîner, petit déj et pique-nique jour 11

Hébergement : Camping Rose de Provence 04500 Riez la Romaine - Tél./Fax : 04 92 77 75 45 info@rose-de-provence.com   10,80€ pas d'abri pour manger, pas de snack, rafraîchissement possible et un vrai baby-foot ! 

Pour approcher le lac, je n'ai pas démarré par le GR4 que j'ai rejoint plus tard en empruntant un PR.

 

J10.jpg      J10b.jpg

 

J10c.jpg      J10d.jpg


Jour 11, le mardi 11 juin 2013 Riez à Gréoux-les-Bains

 7h00 24km800, dénivelé +595m, -839m

Ravitaillement : à Riez pour pique-nique, à Gréoux dîner, petit déj et pique-nique jour 12

Hébergement : 3 campings

Attention, j'aurai dû écouter le conseil d'un local qui m'a dit d'éviter le GR4 au départ de Riez et de le rejoindre en empruntant la D6 car une rivière difficile à passer ; en effet large seulement de 2 m maximum avec 40 cm d'eau et un fort courant mais surtout l'autre berge 70 cm à 80 cm (à ajouter au 40 cm d'eau) presque verticale d'une terre marneuse (très glissante) bref casse-g.... Certes le printemps était particulièrement humide...

Je suis tombé sur un camping complet ! J'ai rejoint le camping Pinède 14 € (prix randonneur 1 ou 2 personnes), peu de places disponibles et toutes recouvertes d'un gravier grossier, possibilité de préparer sa bouffe à l'abri au snack.

 

J11.jpg      J11c.jpg

J11d.jpg      J11e.jpg

 

 

Jour 12, le mercredi 12 juin 2013 Gréoux-les-Bains à Manosque

5h05 18km300, dénivelé +426m, -334m

Ravitaillement : à Gréoux pour pique-nique, à Manosque dîner, petit déj et pique-nique jour 13

Hébergement : CAMPING MUNICIPAL "Les Ubacs"  à 25 minutes du centre ville... 9 €, pas de snack et rien à proximité pour se ravitailler, pas d'abri.

 

J12.jpg      J12b.jpg

            J12d.jpg                      J12e.jpg


Jour 13, le jeudi 13 juin 2013 Manosque à  Paris
Manosque ==> Paris via Aix-en-Provence (Autocar + TGV)

 

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Voyages
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 13:57

Rando-Tour des monts d’Aubrac du 22 au 27 Juillet

 

Nous sommes 5 à effectuer ce circuit. 6 jours de marche, 133 km


Etape 1 : Lundi 22 juillet.

Aumont Aubrac - Le Gilbertés ; 25km

Gite-Mme Ressouche-04 66 32 09 24-Demi-pension 33€
La gérante, sympathique, a un certain âge nuisant à la quailté du service mais sans elle plus de gîte ici.

 

2013-07-22.jpg    2013-07-22-b.jpg

2013-07-22-c.jpg    2013-07-23-08.36.38-HDR.jpg

 

Etape 2 : Mardi 23 juillet.

Le Gilbertés - Le Buron de Rajas ; 19km

Gite-Mme Denise Pignol-04 66 32 60 73-Demi-pension 33€-

La gérante, très sympathique, nous raconte l'histoire du gîte que l'on peut voir dans le film "Saint Jacques... La Mecque" de Colline Serreau. Très bon gîte avec un bon repas typique d'Aubrac.

 

 2013-07-23 10.45.07 HDR    2013-07-23 12.05.04 HDR

 2013-07-23 15.46.11 HDR    2013-07-23 15.52.18 HDR

 

 

Etape 3 : Mercredi 24 juillet.

Buron des Rajas - St Chély d’Aubrac ; 18km

Gite communal-05 65 44 21 15 -Gestion libre-Nuitée 11,50€

Tous commerces

 

2013-07-24 08.36.06 HDR     2013-07-24 09.01.46 HDR

2013-07-24 09.59.03 HDR     2013-07-24 14.31.45 HDR

 

Etape 4 : Jeudi 25 juillet.

St Chély d’Aubrac - Laguiole ; 24km

Gite-Bertrand Raynal-6 rue du couvent-05 65 48 42 55 - 06 82 21 30 43-Gestion libre-Nuitée 15,50€

 

2013-07-25 10.18.56 HDR    2013-07-25 13.56.17 HDR

2013-07-25 10.48.47 HDR    2013-07-25 10.48.23 HDR

2013-07-25 18.01.24 HDR    2013-07-25 18.51.37 HDR

 

 

Etape 5 : Vendredi 26 juillet.

Laguiole - St Urcize ; 18,5km

Gite communal dans l’ancienne Chapelle-Mairie-matin 04 71 23 21 39

Gestion libre Nuitée 10,20€

 

2013-07-26 11.26.16 HDR    2013-07-26 14.46.07 HDR

2013-07-28 12.06.19 HDR

 

Etape 6 : Samedi 27 juillet.

St Urcize - Aumont Aubrac ; 28,5km.

 

2013-07-27 08.59.07 HDR    2013-07-27 11.35.29

 

Une randonnée bien calme où on peut s'ennuyer des paysages, mais on y mange bien...

 

---

Repost 0
Published by Sagamartial - dans Voyages
commenter cet article

Présentation

  • : le blog sagamartial
  • : Le principal objectif de mon blog est de Partager... Alors ce blog récoltera : mes inquiétudes et mes doutes sur l'avenir, mes colères, mes déceptions, mes moments de joie ; mais aussi mes interrogations, mes voyages, mes randos...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories